Sieste en friche

Résidence de création au Centre culturel de Terrasson

Sortie de résidence le 30 octobre 2020

Affiche de la résidence Sieste en friche

Prochainement : une galerie d’images à venir autour des deux installations:

Sieste en friche

Cheminer, habiter l’inattendu…
Batiste Morizot évoquait lors d’une Grande Librairie les Manières d’être vivant, il posait la question de connaître ce qui rend notre vive vivable?

Les pollenisateurs….
L’habitat dans toute sa mutation ou son adaptabilité… voici une belle question autour de ce fauteuil investi par un nid de guêpes sauvages….

Réflexions autour de notre cohabitation humain animal et recherches autour des nids sauvages et alvéoles..
Photographies de Lola S., tapisserie haute lice, techniques mixtes composeront un environnement autour de ces questions….

Carroyage

Ce qui relie les deux installations: les abeilles ont inventé en quelque sorte le papier dans leur matière de cocon

Carroyage: mise en scène à partir de la tapisserie « Fougère, page d’écriture » d’un carroyage de papiers végétaux, tel un parcours archéologique de grains et textures autour de l’écriture et du témoignage d’une vie de fibres; mise en reflets de certains papiers.
Cette mise en reflet au sol plonge le regard dans une dimension de mémoire personnelle, laisse apercevoir une trame invisible du dessus et trouble la certitude de la perception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *